Les Analyses de Pédro : Océan et jeux !

Les Analyses de Pédro

 

Tout petit devant l’océan

alanalyse pedro-4Deux amoureux sur une digue regardent l’océan en furie.

alanalyse pedro-5

  • Esthétique ou Impact de la photo :
    • On pénètre dans la photo à gauche par les fuyantes de la digue qui ressortent à droite
    • On distingue 3 plans étagés
    • L’écume, ainsi que la couleur sableuse de l’eau,  montre la furie de la mer
    • La mousse verte sur les flancs de la digue montre aussi l’agression de la mer
    • Les personnages semblent tout petits face à l’océan en furie
  • La composition de l’image :
    • Les lignes de force se croisent aux tiers et définissent un point fort principal (les personnages) et un point fort secondaire en diagonale (une vague qui se brise)
    • La digue au premier plan, minuscule refuge pour les personnages, montre sa force relative contre les éléments
    • La prise de vue en plongée rend les personnages encore plus petits
    • Les personnages assis par terre semblent encore plus fragiles
    • La femme en première ligne,  regarde à droite. Elle affronte l’avenir et voit arriver une vague qui va se briser sur la digue. La précédente est venue très près et se retire en drapant la digue d’une fine couche d’eau frangée d’écume comme une fragile dentelle
    • L’homme en retrait, regarde à gauche et en bas, vers le passé. Il semble fuir l’avenir et le danger qui arrive
  • Les paramètres et choix techniques (Données EXIF) :
    • Prise de vue en RAW le 14/04/2012 à 17h03
    • Ouverture : 5,6 compensé à moins 2 IL (photo surexposée)
    • Temps d’exposition : 1/250 s
    • ISO 400
    • Focale 105 mm – équivalent 24×36 – 157 mm
    • Balance des blancs : Ensoleillé
    • D-Lighting : faible
  • L’intention du photographe :
    • Montrer la fragilité de l’homme devant les forces de la nature
                                                                                                                                                                        

Analyse d’image : Envie de jouer

 

alanalyse pedro-1alanalyse pedro-7

J’ai pris cette photo sur le thème du « jeu ».

Je me suis posté de l’autre côté de la rue, l’appareil photo tenu à hauteur de la hanche en attendant un personnage passant devant la vitrine du Tabac.

Réglage de l’appareil :                  –      Photo prise le 17/02/2014 à 10h58

–        Mode Programmé
–        f/5,3 – 1/400s
–        focale 62mm équivalent 24×36 – 93mm
–        ISO 200 moins 0,7 IL
–        Zone autofocus : Dynamique Large (mise au point sur l’AF sélectionné et voisins)
–        Mesure matricielle (multizone)
–        Balance des Blancs : nuageux
–        D-Lighting : Très élevé

Un homme passe devant la vitrine de la Française des jeux en jetant un œil furtif au LOTO et au MILLIONNAIRE.

Le point fort de l’image, le visage du passant réfléchi dans la vitrine, est placé selon la règle des tiers. L’action principale de l’image se trouve entourée d’un cadre formé par des rectangles horizontaux haut et bas qui transmettent le repos et la froideur, et verticaux droite et gauche qui renforcent la puissance du jeu en question à droite et le côté dramatique de l’ombre du personnage à gauche. L’intérieur du cadre carré qui devrait donner une sensation de calme, nous agresse par les annonces verticales des jeux. La lecture de l’image se faisant de gauche à droite et de haut en bas, nous fait passer par une ligne directrice brisée qui produit une sensation d’hésitation entre le passé et le futur. D’abord de gauche à droite, vers le futur, puis le regard du passant (ligne directrice principale) vers la gauche et vers le bas, regarde vers le passé, son ombre, inscrite dans un triangle qui lui revoie son expérience dans le temps qui passe, qui le fera choisir de jouer ou non.

L’image est coupée en deux par une diagonale : à droite, l’avenir florissant et à gauche la grisaille du passé.

On peut se demander si cette partie n’est pas trop présente. Un cadrage vertical enlevant le rectangle gris de gauche et le personnage 50cm plus à gauche aurait montré d’avantage le rectangle vertical droit avec l’inscription LOTO, aurait donné plus de dynamique à la photo.

                                                                                                                                                                       

Tout petit devant l’homme

 

 

alanalyse pedro-3alanalyse pedro-2

Un couple passe indifférent devant un SDF

  • Esthétique ou Impact de la photo :
  • On pénètre dans la photo en bas à gauche sur le SDF et en suivant son regard on va vers le couple en haut à droite
  • On distingue 3 plans :
    • 1er plan : le couple bien mis en évidence
    • 2ème plan : le SDF et son chien par terre
    • 3ème plan : les immeubles qui écrasent le SDF
  • La composition de l’image :
    • Les lignes de force se croisent au tiers et définissent un point fort principal (le couple) et un point fort secondaire en diagonale (le SDF et son chien)
    • Le couple en premier plan en contre-plongée prend une grande importance et monte sa supériorité
    • Le SDF pris en plongée et au 2ème plan, semble tout petit malgré la présence de son chien
    • On distingue 3 masses volumétriques :
      • Le couple compensé par la masse des immeubles qui vient écraser le volume défini par le SDF et son chien
    • Le SDF regarde à droite vers le couple. Il espère un avenir meilleur
    • Le couple regarde aussi à droite vers l’avenir en laissant à gauche la misère qu’il fuit
    • Le regard du SDF donne une ligne directrice en diagonale d’un point fort à l’autre
    • Les lignes directrices de fuites vont de la gauche vers la droite
    • Les lignes directrices verticales renforcent l’écrasement du SDF par les immeubles
  • Les paramètres et choix techniques (Données EXIF) :
    • Prise de vue en RAW le 21/02/2014 à 11h06
    • Ouverture : f/7.1
    • Temps d’exposition : 1/200s
    • Focale 18mm – équivalent 24×36 – 27mm
    • ISO 200
    • Balance des blancs : Nuageux
    • D-Lighting : élevé
    • Filtre polarisant
  • L’intention du photographe :
    • Montrer l’indifférence de l’homme devant la misère

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + 4 =